TKD1000 – Taekwon-do et affirmation de soi

Définition

Objectifs

.La pratique martiale que nous préconisons est celle du taekwon-do issu de la tradition Ch’an Hon (maison de la vague bleue) instauré par le général Choi Hong Hi (1918-2002) en 1955. Il définit son art par l’entrainement unifié du corps et de l’esprit inscrit à l’intérieur d’une méthode d’autodéfense. Le but de la pratique martiale de son art est de décourager ou mettre un frein à toutes formes d’agression qui peut provenir d’un ou plusieurs adversaires.

La pratique martiale et la méditation

Dans l’un de ses ouvrages dont le chapitre traite de la culture morale, le général Choi Hong Hi souligne les bienfaits de la méditation. Il précise notamment que cette discipline contribue au développement de la tranquillité d’esprit de ses pratiquants. L’acte de méditer n’est toutefois pas abordé comme l’entend la tradition du bouddhisme ou du zen. Bien que l’aspect contemplatif soit considéré, la méditation représente davantage un moment de réflexion — en silence et dans l’intimité de ses pensées — où l’adepte martiale effectue le bilan de ses actions. Dans ce contexte, l’exercice méditatif est poursuivi dans le but d’une amélioration de leur conduite morale pour devenir de meilleures personnes.

En portant son attention sur le corps et l’esprit, cet acte de méditation conduit le pratiquant à revisiter certains épisodes de sa vie et à en comprendre plus profondément la portée. Cette perspective méditative ouvre alors la possibilité de transformer leur regard à l’endroit de la situation qui fait l’objet de leur méditation, d’assainir leur pensée et atteindre une certaine tranquillité d’esprit. Outre son bienfait sur l’esprit, la méditation a également une incidence sur le comportement du méditant. Sa pratique méditative le conduira à adopter une attitude bienveillante et altruiste, en face des enjeux qui se présenteront à son esprit.

Objectif général de nos cous

Conscientiser les pratiquants à leur cheminement personnel par un apprentissage de techniques d’autodéfense et par une approche philosophique de l’entrainement en taekwon-do.

Objectifs spécifiques

  1. Connaitre le mécanisme et l’utilité de nouvelles techniques de défense ;
  2. Connaitre de nouvelles formes (chorégraphie d’autodéfense pratiquée seule) ;
  3. Appliquer les nouvelles techniques dans le cadre du système de combat (combats arrangés, combat libre, autodéfense) ;
  4. Accroitre la condition physique (tonus musculaire, souplesse, cardiovasculaire) ;
  5. Canaliser l’état affectif ;
  6. Connaitre certains aspects de la culture du taekwon-do (valeurs, histoire, philosophie).